Loisirs

Est-ce que le CBD est dangereux ?

Le cannabidiol, désormais connu sous le nom extrêmement célèbre de CBD, provient du cannabis. Oui, le cannabis ou le joint a des effets notoirement psychotropes. Le CBD est une molécule présente dans le chanvre comme l’est le THC, le responsable de ces effets négatifs du cannabis. Qu’en est-il réellement des dangers du CBD ?

Les dangers connus du CBD

Dans un produit CBD, quelle qu’en soit la forme, le taux de THC ne doit pas dépasser le taux légal de 0.2%. En ce qui concerne le taux de CBD, il n’y a pas de limite. Toutefois, plus un produit est concentré en CBD, plus on a de chances de ressentir ces effets bénéfiques. Mais même les substances ou molécules les plus bénéfiques peuvent représenter du danger quand elles sont consommées à outrance.

A lire également : Comment organiser son propre mariage ?

Dans le cas où vous faites une overdose de CBD, vous risquez de ressentir des étourdissements pouvant occasionner des vomissements. A ces troubles gastro-intestinaux peuvent être ajoutés des troubles de vigilance ou encore de somnolences. Quand le CBD est consommé de manière responsable et ponctuellement, on ne s’expose pas à de tels effets secondaires. Par ailleurs, le CBD est surtout connu pour être une substance qui n’a pas d’effets secondaires notables.

Tout est dans la dose quotidienne de CBD

La consommation de CBD doit se faire graduellement et idéalement à petites doses. Chacun ne réagit pas exactement de la même façon face aux effets bénéfiques du CBD. Il est ainsi très important de consommer les produits CBD avec parcimonie, mais surtout en connaissant sa dose. Raison pour laquelle il est recommandé de s’informer sur le taux de CBD présent dans un tel ou tel produit CBD. Cela vous permettra de calculer le nombre de gouttes d’huile CBD à ingurgiter par jour par exemple.

A voir aussi : Demi-mondaine : son vrai nom, son âge, son histoire

Pour une meilleure maîtrise de la consommation, vous pouvez également vous tourner vers les produits CBD rationnés comme les gélules et les capsules de CBD. Votre façon d’utiliser le CBD vous permet de profiter pleinement de ses vertus. Parmi les modes de consommations les plus recommandés, l’huile CBD en sublingual reste la plus privilégiée. Il faut également noter que le CBD peut être appliqué sans danger directement sur la peau et les zones douloureuses.

Le CBD de bonne qualité n’est pas dangereux

Vous avez peur de consommer du CBD parce que vous avez entendu dire qu’il donne des nausées et de la diarrhée ? Ces effets secondaires rarissimes n’apparaissent que si la consommation est excessive. En consommant le CBD modérément, de tels malaises ne doivent pas avoir lieu. Certains consommateurs ont fait des remarques sur le fait que l’huile CBD peut causer la diarrhée. Dans ce cas de figure, ce n’est pas réellement le CBD en lui-même qui est à incriminer.

Comme les produits CBD connaissent un succès sans précédent, tout le monde veut avoir sa part du gâteau. En tant que consommateur, on n’est donc pas à l’abri de producteurs et de vendeurs peu scrupuleux. Comme tous les produits à consommer, ceux de mauvaise qualité peuvent toujours donner lieu à des effets secondaires inattendus. Il est de votre devoir de favoriser les produits CBD traçables et de qualité uniquement.

Le CBD et le plaisir de le fumer

Il est possible de consommer le CBD sous différentes formes. Vous pouvez le prendre en tisane, en huile sublinguale, dans du chocolat ou encore des cookies. Les fleurs de CBD peuvent se fumer, mais vous n’allez pas le faire. Pour fumer des fleurs de CBD, il faut qu’il y ait une combustion. Que vous coupiez les fleurs de CBD avec du tabac ou non, à long terme les fumer est nocif.

Il en va effectivement de la santé de vos poumons et de votre voie respiratoire en général. En substitut de la fumée de CBD, vous pouvez vous tourner vers sa vapeur. Vapoter du CBD procure presque les mêmes sensations que fumer ses fleurs. Dans tous les cas, il est toujours conseillé de rester dans la modération.

Article similaire