Voiture

Qui est concerné par le permis probatoire ?

Le permis probatoire est un document qui impose des règles plus strictes que celles habituellement exigées aux conducteurs titulaires du permis de conduire. Avec ce titre, octroyé temporairement, les autorités s’assurent que les usagers respectent à la lettre les règles de la route. Quels sont les différents types de conducteurs concernés par le permis probatoire ? Voici tout ce que vous devez savoir sur ce permis.

Les nouveaux conducteurs

Vous souhaitez passer un permis de conduire sans dépenser une fortune ? L’auto-école en ligne est la meilleure solution pour vous. Cette alternative vous permettra de payer le permis moins cher et donc, de faire des économies importantes.

A découvrir également : Quelle assurance auto choisir cette année ?

Une fois le permis obtenu, vous serez directement concerné par le permis probatoire.

La période de probation s’étendra sur 3 ans et vous aurez 6 points pour un permis de conduire classique. La période de probation s’étendra sur 2 ans et vous aurez 6 points si vous avez suivi une formation à la conduite accompagnée.

Lire également : Comment marche une assurance auto ?

Il vous faut accrocher un disque A sur votre véhicule pour indiquer aux autres automobilistes que vous êtes un jeune conducteur.

Durant cette période probatoire, vous devrez respecter des règles plus strictes que celles imposées aux conducteurs titulaires d’un permis de conduire depuis plusieurs années, notamment en qui concerne les limitations de vitesse :

  • Lorsque vous roulez sur autoroute, vous ne devrez pas dépasser les 110 km/h (130 km/h pour un permis classique).
  • Lorsque vous roulez sur une section à 2 voies, vous ne devrez pas dépasser les 80 km/h (90 km/h pour un permis classique).
  • En ville, tous les automobilistes doivent respecter les 50km/h maximum.

D’autre part, il est strictement prohibé de conduire avec un taux d’alcoolémie égal ou supérieur à 0,2 g/l de sang lorsque vous êtes en période probatoire.

Si vous ne commettez aucune infraction, vous gagnerez 2 points chaque année durant les 3 ans de la période probatoire.  En fin de permis probatoire, vous n’avez donc aucune démarche spécifique à faire. Vous pourrez consultez vos points sur le téléservice Télépoints.

Les conducteurs qui viennent de récupérer le permis après une suspension ou une annulation

Vous venez de récupérer votre permis de conduire après une suspension ou une annulation de plus de 6 mois ? Si tel est le cas, vous êtes aussi concerné par le permis probatoire. Le but est de vérifier si vous avez bien compris les erreurs que vous avez préalablement commises. Les autorités visent aussi à vérifier si vous êtes en mesure de respecter les règles de la route.

Pendant toute la phase de probation, vous devez également respecter les règles plus strictes imposées aux nouveaux conducteurs. Soyez particulièrement vigilant sur la route et respectez les limitations de vitesse.

Ne conduisez pas en état d’ivresse et évitez les comportements dangereux. En cas d’infraction, les sanctions peuvent être plus lourdes. Elles peuvent même conduire à une nouvelle suspension de votre permis de conduire.

Les conducteurs qui viennent de convertir leur permis de conduire étranger en permis français

Si vous avez obtenu un permis de conduire étranger que vous avez converti en permis français, vous êtes aussi soumis au permis probatoire. Les autorités prennent cette disposition pour s’assurer que vous avez bien compris les différences entre les règles de conduite en France et celles de votre pays d’origine.

Pendant la durée de validité du permis probatoire, vous devez aussi respecter les règles plus strictes exigées aux nouveaux conducteurs.

En cas de non-respect des règles, vous encourez les mêmes sanctions que les conducteurs français. Cela peut inclure une amende, une suspension, ou une annulation du permis de conduire et des sanctions pénales.

Pour ne pas se retrouver dans ces situations, prenez le temps de comprendre les règles de conduite en France. Respectez à la lettre les règles du permis probatoire pour éviter toute infraction qui pourrait nuire à votre permis de conduire.

En conclusion, le permis probatoire s’applique à trois différents types de conducteurs. Il concerne les nouveaux conducteurs et ceux qui viennent de récupérer leur permis après une suspension ou une annulation. Il s’applique aussi aux conducteurs de véhicules ayant converti leur permis de conduire étranger en permis français. Ce permis a une vocation pédagogique, visant à éduquer les automobilistes sur les règles de sécurité.

Article similaire