Santé

Quel sport à 30 ans ?

À 30 ans, le corps connait une chute du point de vue de la condition physique. Si le pic de la forme est atteint à un certain âge de la jeunesse, nos capacités commencent à baisser progressivement à partir des 30 ans. Pour limiter les effets de ce début de vieillissement, le sport est une option envisageable.

La musculation pour soutenir les muscles

Durant vos séances d’entrainement, privilégiez le culturisme afin de réduire la dégénérescence osseuse et musculaire. Différents exercices sur le poids du corps ou avec des charges supplémentaires notamment les pull-ups, des fentes et les squats, nécessitent des mouvements intenses. Ses solutions sont donc parfaites pour maintenir une bonne structure de vos os et consolider vos articulations.

A découvrir également : C'est quoi une IRM hépatique ?

Les exercices Cardio

Afin de limiter la chute de la performance cardiovasculaire et respiratoire, vous devrez continuer avec l’entrainement en aérobie et en anaérobie. Nous vous recommandons de planifier de longues sessions d’intensité modérée pour obtenir de meilleurs résultats. Mais attention, à 30 ans, votre corps nécessitera plus de temps de récupération. Vos séances doivent faire suite à quelques minutes d’échauffement et de repos.

Le yoga, puissante solution pour se détendre

Pour faire face au stress, le yoga est bien connu pour son efficacité hors pair. Ce sport consiste à harmoniser l’esprit et le corps tout en se concentrant sur le moment actuel. Le yoga est généralement pratiqué par les personnes à la recherche d’une bonne santé du corps et de l’harmonisation entre le physique et l’esprit.

A lire en complément : Comment perdre efficacement du poids ?

Véritable art de vivre, le yoga aide à mieux gérer le stress en touchant les muscles, la respiration de même que la colonne vertébrale. La pratique régulière du Yoga vous permettra d’atteindre un niveau de sérénité particulier et favorable à la lutte contre l’anxiété. L’insomnie, la sensation de jambes lourdes, les douleurs de dos, les tensions musculaires, ne feront partie que d’un passé lointain.

La marche à pied

Si la marche reste une activité moins intense, les séances d’échauffement doivent toujours être de mise. L’idée ici est de stimuler tous les muscles de façon progressive. À votre réveil, prenez quelques minutes de repos en position debout. Commencez ensuite à marcher doucement durant 5 minutes pour une bonne stimulation de vos articulations et muscles. Si vous envisagez de vous lancer dans une séance de marche de 30 minutes environ, veillez à vous hydrater correctement.

Activité douce, la marche demeure un sport aux risques limités. Seules les personnes peu actives qui démarrent intensément la pratique sont généralement sujettes au risque de blessure.

Article similaire