Actu

En entreprise, la pleine conscience gagne du terrain

Bien que l’objectif de tout travailleur en entreprise soit d’atteindre ses objectifs, ce n’est pas toujours gagné d’avance. En effet, de nombreux facteurs peuvent perturber la concentration du professionnel, ce qui agira sur ses résultats. Heureusement, il est possible d’améliorer sa concentration en entreprise pour une atteinte plus facile des objectifs. C’est à ce moment précis que la pleine conscience entre en jeu. Voici un tour d’horizon sur le sujet.

Pleine conscience : de quoi s’agit-il ?

Par définition, la pleine conscience est la capacité de l’esprit à se focaliser sur le présent. Dès lors, les événements passés ou futurs n’ont pas d’importance. Généralement, ils sont source de grand stress. Elle consiste donc à se concentrer sur le moment présent dans un état d’esprit bienveillant.

A découvrir également : Domotique : la station météo connectée

Encore appelée Mindfulness, la pleine conscience est un outil permettant de mieux se concentrer sur ses propres émotions et sensations. Elle a été inventée par Jon Kabat-Zinn pour soulager aussi bien le stress que les douleurs de ses patients. La méthode fut un succès et fut introduite en Occident en 1979.

Aujourd’hui, des méthodes de relaxation telles que le Mindfulness Based Stress Réduction s’en est réellement inspiré, bien que celui-ci combine yoga et méditation. Les échos de cette pratique ancienne se feront rapidement entendre. De grandes entreprises comme Google l’ont expérimenté.

A lire également : Mbappé dans le 16e arrondissement de Paris

Le succès de la méthode a fait que d’autres entreprises s’y sont intéressées de plus près. Ainsi, la pleine conscience gagne inexorablement du terrain en entreprise.

Quels sont les avantages de cette méthode ?

Si la méditation de pleine conscience a autant de succès, c’est notamment grâce aux nombreux avantages qu’elle offre.

Un moyen pour optimiser le bien-être

Le rythme de travail imposé dans les entreprises est de plus en plus grand. Cela peut être corrélé aux évolutions actuelles. Pour ne pas prendre du retard, travailler frénétiquement peut être la solution. Néanmoins, cela ne restera pas sans conséquence pour le travailleur.

Entre stress, anxiété, burn-out et autres, ce dernier peut très vite se retrouver noyé. La pleine conscience est donc un atout pour départir le travailleur de tous ces maux. Elle aide à baisser la tension artérielle pour combattre le stress et l’anxiété. Celui-ci se sentira alors calme et plus détendu en entreprise.

Ses effets dans la lutte contre le burn-out ont été largement démontrés. Cette méthode est un atout de taille pour préserver la santé mentale des travailleurs en entreprise.

Utile pour atteindre les objectifs en entreprise

La pleine conscience par définition aide à avoir une meilleure concentration. Ainsi, son implication dans l’atteinte des objectifs peut être facilement démontrée. Parmi les causes du retard, il y a les facteurs de déconcentration. Il est scientifiquement prouvé que le travailleur en entreprise ne peut être concentré que 12 minutes d’affilée.

Pour les cadres, cela descend à 7 minutes. Entre coups de fil, mail, l’interpellation par les collègues et autres, tout est réuni en entreprise pour vous déconcentrer. Par ailleurs, après une déconcentration, vous prendrez environ une demi-heure pour plonger à nouveau au cœur de votre activité.

Ces interruptions cumulées sur le long terme, occasionnent des retards conséquents, d’où la nécessité de l’implication de la pleine conscience en entreprise. Comme vous pouvez vous en douter, cette technique permettra d’améliorer l’efficacité du pratiquant.

Pratiquer la pleine conscience : comment s’y prendre ?

pleine conscience

Contrairement à ce que vous pourriez croire, la pratique de la pleine conscience ne vous demande pas une préparation particulière. Ainsi, il n’est pas nécessaire de marquer une pause pendant votre travail pour faire de la pleine conscience. Elle peut être faite à tout instant. Le principe est de chasser toute idée de distraction au fur et à mesure qu’elle se présente.

Si vous marquez une petite pause pour déjeuner par exemple, vous pouvez profiter pour faire le vide dans votre tête. Ainsi, vous aurez besoin de micro-méditation. Mettre en pratique la méthode, c’est aussi faire preuve de bienveillance à l’égard de vos collaborateurs.

Par ailleurs, il arrive que certains employeurs perçoivent mal le sens ultime de la méthode. Pour ces derniers, la pratique de la pleine conscience est un moyen qui prépare le mental du travailleur. Bien que cela soit vrai, ce n’est pas pour autant qu’il faut augmenter la charge de travail de ce dernier.

La méthode ne prépare pas à être un surhomme, elle prédispose le travailleur à atteindre plus vite ses objectifs en améliorant sa concentration.

Article similaire